Impossible de rouler sans cette vignette antipollution

Certaines villes ont décidé de bannir la pollution de leurs rues, elles ont donc instauré une réglementation précise pour que certaines voitures puissent circuler. Cette vignette Crit’Air est donc indispensable. 

Six catégories pour la vignette Crit’Air 

Toutes les communes n’ont pas adopté le même concept, mais à Paris, par exemple, vous devrez dévoiler cette vignette Crit’Air qu’il est possible d’obtenir sur Internet. Pour quelques euros seulement, vous recevez ce petit macaron que vous devez apposer sur votre pare-brise. Six classes sont observées en fonction de l’âge de votre véhicule et surtout de son degré de pollution : 

  • La vignette pour les voitures électriques 
  • Le degré 1 pour les véhicules essence ou hybrides
  • Le degré 2 dédié aux voitures dont la mise en circulation date de 2011
  • Le degré 3 pour les véhicules entre 1997 et 2010
  • Le degré 4 pour les voitures entre 2001 et 2005
  • Le dernier degré, le 5 est dédié aux véhicules pour les voitures de 1997 à 2000

aurillac

Paris a décidé de se séparer de certaines voitures 

Cette dernière catégorie est importante, car elle a été bannie de Paris depuis Juillet 2017. Par conséquent, tous les véhicules qui ont un macaron 5 sont des diesels mis en circulation entre 1997 et 2000. Ils ne sont donc plus bienvenus dans cette capitale. Il est conseillé de se renseigner avant de pénétrer dans cette enceinte. 

Aujourd’hui, plusieurs communes ont décidé de mettre en place cette vignette antipollution, c’est le cas pour Rennes, Toulouse, Grenoble, mais également Lyon, Paris, et même Bordeaux. La demande est très simple, il suffit de se rendre sur Internet et de remplir quelques informations relatives à votre véhicule. C’est grâce au carburant de ce dernier et à son âge que l’administration est en mesure de vous proposer la vignette compatible. Elle vous permet par exemple de rouler ou non lorsqu’il y a des restrictions