Quel mastic pour réparer sa carrosserie ?

Savoir choisir le mastic idéal pour le revêtement de sa carrosserie est très indispensable. L’élégance de la moto ou du véhicule en dépend.

mastic carrosserie

Le mastic en polyester

Ce mastic est le plus utilisé même si son élégance est à remettre en question. Pour les tôles ou aciers, c’est le revêtement idéal. Il est parfait pour protéger contre l’humidité et résiste à n’importe quelle situation, telle que la rouille, visant à toucher le carrosse.

Le mastic fibre de ver

Encore appelé choucroute, il est utilisé pour des cas de crevasses profondes. Il offre une grande résistance à la partie de la carrosserie réparée. Sur le marché, il en existe de différentes formes à savoir : le mastic étain, mono composant et époxy bi composants.

Le mastic acier et aluminium

Ce mastic est anticorrosif et résiste à l’humidité. Il est utilisé pour les cas de fissures ou de crevasses sur la carrosserie. Son adhérence aux surfaces en acier et traitées au zinc est un avantage à considérer.

Le mastic en plastique

Pour toutes les réparations de surface en plastique dans le véhicule ou sur la moto, ce matériel est l’idéal. Son adhérence est parfaite et le ponçage est très facile.

Ces mastics sont disponibles sur le marché. Leur connaissance est un réel avantage nécessaire pour éviter d’abîmer les carrosseries lors des réparations.

Comment utiliser son mastic de carrosserie ?

Vous connaissez maintenant les différents mastics pour réparer votre carrosserie. Il ne vous reste plus qu’à aller l’acheter et à passer à la pose. Attention, soyez vigilant quant à l’endroit où vous allez passer commande. Voici donc un site de qualité pour acheter des boîtes de mastic carrosserie de qualité, et ainsi vous assurer une pose facile et impeccable. Pour en revenir à la pose, sachez que vous n’allez pas poser simplement votre mastic sur la carrosserie de votre véhicule. Cela va vous demander de suivre plusieurs étapes.

  1. Commencez par poncer votre carrosserie pour que le mastic ait la meilleure accroche possible. Une fois que c’est fait, enlevez le surplus des particules avec un chiffon.
  2. Posez ensuite votre mastic avec un couteau à enduire. Il aura fallu au préalable bien mélanger votre mastic, pour que le produit soit homogène. Si celui-ci ne contient pas de durcisseur, n’oubliez pas d’en ajouter.
  3. Laissez sécher le mastic le temps spécifié par le fabricant.
  4. Poncez ensuite en 2 temps, la zone traitée avec un papier abrasif. Commencez par du n°100, puis par du 220.
  5. Appliquez l’enduit de finition. Laissez sécher et poncez-le avec du 220.
  6. Finissez en remettant de la peinture dans la teinte de votre véhicule.