La course à la voiture autonome fait rage entre les constructeurs

La compétition s’accélère entre les différentes marques automobiles depuis quelques temps.

Ford la première marque à tirer

Le constructeur va fournir aux services de VTC Lyft et Uber des voitures autonomes pour 2021. Les fabricants ont longtemps repoussé l’échéance, mais ils ne peuvent plus maintenant ne pas s’engouffrer dans la recherche et la production de véhicules robots.

Tout comme Mercedes, GM ou encore BMW, Ford va augmenter ses recherches et ses financements dans ce domaine.

Pas une nouveauté

Malgré les annonces, le constructeur américain possède déjà une trentaine de prototypes qui tournent sur les routes. En retard par rapport à GM (qui vient d’annoncer le lancement d’un futur centre de recherché et développement pour les voitures autonomes, pour une coquette somme d’un milliard de dollars) ou encore à Google.

prototype Google car

2021 : l’année du grand basculement ?

De son côté, BMW reste dans la compétition aux côtés d’Intel et de Mobileye et prévoit la sortie de son véhicule 100 % autonome pour 2021.

Pour les sociétés de VTC, les voitures sans chauffeur sont la nouvelle frontière industrielle à franchir.

Pendant ce temps, Volvo vient d’annoncer un contrat avec Uber pour le développement commun d’une voiture autonome malgré les précédents liens avec Ford et la société de VTC.