Qu’est-ce que le permis probatoire ?

Vous vous demandez à quoi correspond ce permis ? Aucun souci, Graif est là pour vous expliquer tout.

Mis en place au cours de l’année 2004, après le constat d’une statistique démontrant que les 18-24 ans ne constituaient que 9 % de la population, alors que 21 % des victimes de la route font parti de cette tranche d’âge, le permis probatoire a pour but de responsabiliser et donc, de réduire le taux d’accidentalité chez les conducteurs débutants, ou bien de mettre à l’épreuve les personnes repassant le permis après avoir été sanctionné d’une annulation ou simplement à la suite d’un épuisement de tous les points.

Comment cela fonctionne ?

Cette formule ne comporte que six points, et ce , pour une durée de trois ans , ou deux en cas de formation anticipée de conduite.
Lorsque ce temps est écoulé, et qu’aucune infraction n’a été commise par son détenteur, le permis sort alors de sa période de probation et se voit accorder le capital ordinaire de douze points.

permis à points

Que se passe-t-il en cas d’infraction ?

En cas de perte de plus de trois points durant la période de probation, le conducteur se verra dans l’obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.
S’il perd l’intégralité de ses points, son permis sera annulé et il aura une interdiction de conduite de six mois, augmentée à un an si cela lui arrive deux fois en moins de cinq ans.

Plus de détails sur www.stagespointspermis.fr/499-l-points-de-permis-permis-probatoire.html